Crise sanitaire : “Nous pouvons accueillir uniquement 50 % de nos clients, alors que nos aides ont fortement été réduites !”

225

C’est un cri d’alarme d’un restaurateur de l’Ouest de l’île.

En raison de la crise sanitaire et de l’état d’urgence, à La Réunion, nous avons actuellement le droit d’accueillir 50 % de notre clientèle en plus du couvre-feu fixé à 23 h. À ma plus grande surprise, il y a de nouvelles mesure d’aides qui sont nationales : si perte de 40 %, l’état nous rembourse 20 % du chiffre d’affaires de 2019. Donc, ici, sur l’île, en tant que restaurateur, nous devons faire notre chiffre d’affaires du mois avec 50 % de jauge et avec des aides réduites“, nous dit-il.

Ici, je ne suis pas ouvert depuis avril dernier car je n’ai pas de terrasse et accueillir 50 % de la clientèle en intérieur n’est pas rentable. Jusqu’à maintenant, je touchais 3 750 euros d’aide de l’État, mais avec le changement des barèmes qui est appliqué en métropole, je ne touche que 750 euros. Nous devons donc ouvrir par obligation, mais en tenant compte que nous ne ferons que 50 % de notre chiffre d’affaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X