Hausse des salaires en vue dans le domaine de l’hôtellerie-restauration

228

C’est une hausse attendue depuis 2018. L’hôtellerie-restauration va augmenter sa grille de salaire de 16,3 % en moyenne

Officiellement, les syndicats de l’hôtellerie restauration avaient jusqu’à minuit ce lundi 17 janvier 2022 pour signer. Mais, depuis quelques jours, les dés étaient jetés. La CFDT, qui représente 30,94 % au sein de la branche, avait déjà signé l’accord depuis le mercredi 5 janvier 2022.

16,33 % d’augmentation

Selon l’AFP, le paraphe de la CFDT suffit en théorie à lui seul pour valider l’accord. Ce dernier prévoit une rémunération minimum supérieure de 4 % au Smic et « une augmentation moyenne de 16,33 % » de l’ensemble de la grille actuelle des salaires.

Les autres syndicats (CGT, FO, CFE-CGC) n’ont pas signé l’accord « mais on ne s’y oppose pas », explique Nabil Azzouz, représentant Force Ouvrière.

230 000 salariés de mois en un an

En jeu, l’attractivité d’un secteur qui a perdu 230 000 salariés en 1 an. Les quatre organisations patronales du secteur se sont rangées derrière la proposition d’une hausse moyenne des salaires de 16,3 %. L’accord devrait entrer en vigueur début février.

Les syndicats comptent désormais sur les trois réunions prévues, entre le 22 février et fin mai 2022, pour améliorer les conditions de travail. « Pour l’heure, nous n’avons pas reçu d’ordre du jour. Cela s’annonce mal. S’ils ne répondent pas à nos attentes, nous consulterons nos membres pour une mobilisation générale », prévient déjà Nabil Azzouz (FO).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X