La célèbre “Caillette de Chabeuil” et le “Boudin Richelieu” s’invitent au restaurant Jardin à St Paul

292
Le chef du restaurant le Jardin (situé derrière le stade de St Paul et joignable au 0262 0262 45 05 82) a décidé de re concentrer sa cuisine sur ce qu’il sait parfaitement exécuter : la cuisine française de tradition.
Les techniques sont respectées , il  a 30 ans d’expérience en la matière. En plus de proposer une belle carte avec des sauces excellentes dans son restaurant , Philippe Sarrazin lance en pré-commande des spécialités drômoises , la Drôme étant vous l’aurez compris son département originaire.

❇️ Caillette de Chabeuil

C’est une préparation culinaire qui s’inscrit dans la tradition de charcuterie des agriculteurs dès le XVIe siècle. Elle était traditionnellement préparée dans les fermes au moment où l’on tuait le cochon.
La caillette de Chabeuil est composée de viande de porc grasse et maigre, de blettes ou d’épinards ou de salade verte, d’aromates, et selon certaines recettes, d’œuf ou encore d’alcool. Le mélange est haché à la moulinette, puis moulé manuellement avant d’être recouvert de crépine. On cuit ensuite le tout dans un four avant de le manger froid ou chaud en entrée avec de la charcuterie, ou en plat principal, avec de la salade ou des pommes de terre à la vapeur.
Regardez le making off du chef Philippe Sarrazin : 
Le tout s’harmonise parfaitement avec un vin rouge.On va donc la trouver à la Réunion en exclusivité cette semaine grâce au chef Sarrazin du Jardin. LIRE AUSSIhttp://www.caillette-championne.net/414488420

Chabeuil est devenue la capitale de la caillette avec la création de la confrérie des Chevaliers du Taste-Caillette, confrérie qui existe depuis le 25 août 1967.. Chaque année, lors de l’avant-dernier dimanche d’octobre, une foire à la caillette est organisée à Chabeuil. On y découvre un grand marché du terroir drômois, c’est l’occasion d’apprécier tous ces produits de qualité.

 

Réalisation ce dimanche du chef Philippe Sarrazin, à St Paul de la Réunion

❇️ Ravioles du Vercors

C’est une spécialité à la fois du Dauphiné et du Royans-Vercors. Ce sont des carrés de pâte fraiche farcies d’herbes et de fromage, qui sont réalisées maison et qui peuvent se servir, là aussi, avec des sauces fantastiques… Cuisson “minute”

❇️ Boudin Richelieu

Pour le premier, le nom “boudin” est affecté mais en réalité, c’est du poisson : une quenelle de brochet généralement, servi avec une sauce très onctueuse et onctueuse. Les puristes , comme notre chef qui explique que sa sauce “est très classique, un roux blond mouillé de jus de viande auquel on incorpore des champignons émincés et des truffes en tout petits morceaux. La sauce obtenue est mijotée quelques minutes à feu doux et on ajoute du beurre en fin de cuisson. Elle est maintenue au chaud au bain-marie”
Les autres, “customisent”, Gastronomic se souvient notamment de la version de la cheffe Anne Sophie Pic, version quenelle aux herbes du jardin

Join the Conversation

  1. Crouzet says:

    Félicitations pour vos articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X