La Saint-Valentin, fête commerciale, catholique, païenne ?

246

Aujourd’hui c’est le 14 Février et comme chaque année, nous fêtons la Saint-Valentin. Si un grand nombre d’entre nous voit plutôt en cette journée une nouvelle occasion de faire du profit pour les entreprises, d’autres sont réellement attachés à cette fête « des amoureux ». Mais alors, quelles sont les réelles origines de la Saint-Valentin ?

Chez les Grecs et les Romains, dans l’Antiquité, la période entre mi-janvier et mi-février est associée à la fécondité. Les Romains fêtent également le 15 février « les Lupercales » en hommage au dieu de la fécondité Lupercus. En ce jour sacré, la population se rendait voir les prêtres qui eux s’adonnaient à des sacrifices animaux afin d’augmenter la fertilité des païens. Si des théories concernant des viols et violences physiques ont été émises sur cette journée, aucune source ne peut l’affirmer.

La légende dit aussi que Valentin était un romain qui vivait au 3ème siècle sous l’Empereur Claude II. Ayant du mal à recruter ses soldats dans un empire romain en guerre, l’Empereur interdit les mariages, qu’il pensait être la cause de ses ennuis. Seul un prêtre chrétien continua de célébrer des mariages : le prêtre Valentin de Terni. Celui-ci se fit condamner à mort dès que la nouvelle se répandit. Il se raconte que lorsque le prêtre Valentin était en prison, il rencontra la fille de son gardien qui était aveugle. Avant d’être exécuté, Valentin rendit la vue à sa chère et tendre en lui envoyant un petit mot signé « ton Valentin ».

Douze siècles plus tard, en 1496, le pape Alexandre VI lui donne le titre de saint patron des amoureux. A l’époque, il est surtout question de s’écrire des lettres d’amour.

Le phénomène de Saint-Valentin connaît un essor au 19° siècle seulement avec la création des “Valentin” : des petits mots que les amoureux et les bons amis s’envoyaient. Au 20° siècle les mots évoluent et laissent place à des cartes de vœux réservées désormais aux amoureux uniquement.

Aujourd’hui, même si l’objectif est majoritairement commercial, la Saint-Valentin reste une occasion de plus pour montrer son amour et passer des moments uniques (et gourmands) !

Alors joyeuse Saint-Valentin à tous, que vous soyez accompagné ou non !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X