L’Académie de l’Art Culinaire du Monde Créole

933

Cette confrérie a pour but la sauvegarde et la promotion du savoir-faire du monde créole dans tous les secteurs économiques, notamment historiques, artistiques, scientifiques, socio-culturelles, folklorique et pour se faire promouvoir, sans que cette liste soit exhaustive, le langage, l’architecture, la cuisine, l’art culinaire, la danse, la cinématographie, l’audiovisuel, …
Ce savoir-faire sera distingué par la labellisation du produit pour en garantir la qualité, la conformité aux normes de fabrication, pour en souligner la spécificité et le distinguer des produits concurrents.

– La gestion, la promotion et le développement du label ainsi nommé « LE MONDE CREOLE ».
– La création, la promotion et le développement de l’ACADEMIE DE L’ART CULINAIRE DU MONDE CREOLE ;

Cette confrérie compte parmi ses membres des chefs réunionnais.

Join the Conversation

  1. Sur les sites qui annoncent ou reprennent sur le Web, le festival Accras ( Pau Parc Floral de Paris) ont lit:
    “Dahomey » désigne un ancien royaume africain qui existait au Bénin tel que nous le connaissons aujourd’hui. Mais il était bien plus vaste, regroupant le Bénin mais aussi le Togo et le Ghana”

    ” Le mot « acra » en langue éwé (langue Dahoméenne) signifie beignet de légumes”

    ” son appellation en éwé devient « Lozi » qui signifie littéralement « œil de caïman ».”
    ———-

    Tout ceci manque d’exactitude sur le plan historique et linguistique, parce que :

    1) Le royaume du Dahomey ne s’étendait pas du tout sur les endroits qui sont devenus Le Togo et le Ghana !!! Le Royaume ( côtier) de Danhomè ( qui signifie en langue FON, “Ventre de serpent”, retranscrit DAHOMEY par le colonisateur) avait un territoire qui est même moindre que l’actuelle région côtière du pays qui a prit par la suite ce même nom de Dahomey (à l’indépendance en 1960 , puis changé en BENIN en 1974 ) . Sur la côte des esclaves, à côté du royaume DANHOMÈ, il y avait à l’Est le puissant royaume Yoruba: OYO (dont Danhomè était d’ailleurs vassal) et qui se trouve de nos jours au Nigeria.

    2) A l’Ouest du Danhomè, il y avait le royaume de KLEINE-POPO (rebaptisé LITTLE-POPO, puis PETIT-POPO, après la première guerre mondiale et la défaite allemande) qui se trouve aujourd’hui au Togo, royaume que Danhomè n’a jamais visé ( ni guerre, ni conquête). Encore dans la même zone ( actuel Togo) il y a le berceau du royaume EWE ( dont d’ailleurs une partie se trouve annexée et rattachée à la Gold-Coast (Ghana) suite à des partages de territoires entre la France et l’Angleterre, toujours après la défaite allemande (1ère guerre mondiale).

    3) Plus à l’ouest encore il y a les puissants royaumes GÃ, FANTI, AKWAMU, ASHANTI ( tous les 4 actuellement au Ghana, ancien Gold-Coast) .

    4) Ce nom Acra vient plutôt du mot AKARA ( langue Yoruba, du royaume d’Oyo et autres royaumes Yoruba (aujourd’hui au Nigeria) et désignant le même type de beignet , et les historiens sont unanimes là-dessus . C’est d’ailleurs de notoriété publique ; Et d’ailleurs les Brésiliens du Nord-est (Nordeste => Bahia, etc ) qui sont en grande majorité des descendants d’esclaves Yoruba l’ appellent Acaraje ( avec bien entendu leur recette particulière avec notamment les crevettes)

    La langue Ewe (et le peuple Ewe) est plutôt du Togo et du Ghana; quelques infimes communautés Ewe existent cependant dans les régions frontalieres au Benin, et même (migration) au Nigeria.

    5) En langue Ewe Lozi veut dire plutôt ŒUF de caïman ( ou de crocodile), pas “œil de …!
    C’est d’ailleurs presqu’ idem en langue Fon ( qui est la langue du royaume de Danhomè Dahomey (et non la langue Ewe) avec (pour le “lozi” juste une nuance en prononciation / accentuation.

  2. Bonjour,
    Je ne sais quelle est la source première très erronée que beaucoup reprennent en boucle mais je viens faire ces observations, parce qu’un festival dédié Acras et qui n’est pas pointu sur la source de son nom, ça laisse un malaise chez les puristes, les historiens, les universitaires et chercheurs, surtout que l’info existe, unanime, facile à trouver !

    1) Le Royaume ( côtier) de Danhomè ( qui signifie en langue FON,  “Ventre de serpent”, et retranscrit DAHOMEY par le colonisateur) avait un territoire qui est moindre que l’actuelle région côtière du pays vertical qui a prit par la suite ce même nom (République du DAHOMEY à l’indépendance en 1960, puis changé en République du BÉNIN en 1974) . 

    2) Sur cette côte des esclaves, à côté du royaume DANHOMÈ, il y avait à l’Est un puissant royaume Yoruba: OYO (dont Danhomè était d’ailleurs le vassal) et qui se trouve de nos (modernes) jours en République Nigeria.

    3) Ce nom Acra vient plutôt du mot  AKARA ( langue Yoruba, royaume d’Oyo et autres royaumes Yoruba (tous aujourd’hui au Nigeria) et désignant le même type de  beignet, et les historiens et sources sont unanimes là-dessus ; pour plus de détails, consultez :
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Acras_de_morue

    En la parcourant, vous tomberiez d’ailleurs sur un lien qui vous basculera sur la page de l’Acarajé brésilienqui précise bien ( et source à l’appui, l’étymologie directe de langue Yoruba).

    4) La langue Ewe (et le peuple Ewe) c’est plutôt du coté Togo et du Ghana actuels, avec quelques petites communautés résiduelles dans quelques villages frontaliers au Benin, et (par migration) au Nigeria, dans la banlieue de Lagos, l’ancienne capitale.

    5) En langue Ewe, Lozi veut dire plutôt ŒUF de caïman ( ou de crocodile), et  pas “œil de …!
    Lo (Élo, en forme longue) = caïman/alligator/croco . Zi (Azi en forme longue) = Œuf.

    Pour ce lozi, c’est d’ailleurs presqu’ idem en langue FON (qui est la langue du royaume de Danhomè (et non la langue EWE); il y a juste une nuance en accentuation/intonation dans
    la prononciation de ce mot “lozi” “

  3. Bonjour,
    Le 16 septembre, j’ai été au festival des acras au Parc floral.
    J’ai fais l’acquisition de 32 acras à la morue, et d’une petite boite aux crevettes.
    (total 30 euros).
    Quelle ne fût pas ma surprise et ma déception à la maison, de découvrir les boites remplies d’huile, les acras gorgés d’huile, posés à même la boite sans un papier absorbant (au moins).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X