Cinéma : des pépites gourmandes à visionner pendant cette dernière semaine de vacances

759
Pour les passionnés de cuisine, il existe de vraies pépites cinématographiques à découvrir ou revoir avec plaisir pendant cette dernière semaine de vacances !

On commence par ce bijou à consommer avec délectation : “Les saveurs du palais.”

Casting magnifique , jolie finesse de jeu pour les acteurs. Catherine Frot et Jean d’Ormesson. Catherine Frot est une de mes actrices françaises préférées avec Isabelle Carré.
Elle campe ici le rôle de Hortense Laborie, cuisinière réputée du Périgord,nommée du jour au lendemain, à sa grande surprise, par le Président de la République, responsable de ses repas personnels au Palais de l’Élysée.
Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense s’impose avec son caractère bien trempé. L’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président jusqu’aux terres australes et antarctiques françaises

“Délicieux” : le film à savourer sur l’histoire du premier restaurant français

Le film “Délicieux” est à l’affiche et raconte l’histoire de la création du premier restaurant en France en 1789.

Joli casting : avec Isabelle Carré et Grégory Gadebois. Une belle histoire, de chefs, de transmission, de création, de passion….

A l’aube de la Révolution Française, Pierre Manceron, cuisinier audacieux mais orgueilleux, est limogé par son maître le Duc de Chamfort. La rencontre d’une femme étonnante, qui souhaite apprendre l’art culinaire à ses côtés, lui redonne confiance en lui et le pousse à s’émanciper de sa condition de domestique pour entreprendre sa propre révolution. Ensemble, ils vont inventer un lieu de plaisir et de partage ouvert à tous : le premier restaurant. Une idée qui leur vaudra clients… et ennemis

Tendre et saignant

“Tendre et Saignant” de chez UGC Distribution raconte l’histoire de la Rédactrice en chef d’un magazine de mode, Charly , qui hérite de la boucherie familiale.

Alors qu’elle s’apprête à la vendre, elle rencontre Martial, l’artisan-boucher de son père, bien décidé à se battre pour sauver le commerce. Séduite malgré elle par le charisme de Martial, Charly pourrait être amenée à changer d’avis…

Les délices de Tokyo

Autre pépite à regarder avec délices si vous aimez les desserts aux haricots rouges. Une spécialité japonaise.
Ce film a été primé au festival de Cannes.
Il est d’une douceur infinie….Et illustre une valeur importante dans la cuisine : la transmission du savoir.
La cuisine est un art qui s’apprend avec les yeux et le cœur, par l’imitation appliquée de gestes éternels et d’astuces singulières.
Dans ce film de Naomi Kawase, Sentaro, est un cuisinier professionnel complètement blasé et affecté à la confection des « dorayakis ». Coiffé au poteau par Tokue, une petite Gramoune de 76 ans, non professionnelle mais dont la petite échoppe ne désemplit jamais, il tente d’apprendre à ses côtés.

Mignonne et sensible…. “Julie et Julia”

Un parallèle entre les cuisinières d’antan et la naissance des vocations : Meryl Streep campe une cuisinière, dans sa maison, qui remporte un succès fou en maîtrisant des recettes “dites de bonne femme” :

À vif !

Grosse production aussi avec notre Omar Sy qu’on adore.
Une savoureuse comédie portée par un arrogant Bradley Cooper, qui va se détendre et gagner en humilité au fur et à mesure … Chef à table !

Meurtre en Bourgogne

et pour les films qui se laissent regarder facilement… terminons cette série par “MEURTRE EN BOURGOGNE”, série des meurtres en région tournée par France3.
Dans cet opus ci, Morgane, jeune cheffe fraîchement étoilée, spécialiste en cuisine moléculaire, est retrouvée morte dans les forges de Buffon, les poumons explosés à l’azote. Qui a commis le meurtre et pourquoi?
Les dessous parfois sordides de la restauration en France….avec des pistes explorées comme les concurrents de cette cheffe ou encore les critiques gastronomiques de la région… pas mal du tout.
  

La Plateforme

Si vous voulez vous couper l’appétit, visionnez “La Plateforme” sur Netflix, une gigantesque prison verticale à plusieurs niveaux, on n’y mange qu’une fois par jour, mais étoilé, avec une brigade et un chef qui composent des plats exceptionnels. La plateforme est grandiose et descend… niveau par niveau, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Que deviennent ceux des niveaux inférieurs. Réponse en regardant le film.

Nouvelle Cuisine

Dans le même genre “Gore” : manger des foetus pour rester jeune ?
Ching Lee est une ancienne star , qui à 40 ans, se voit décliner physiquement. Pour retrouver sa peau élastique, elle fait appel à Mei,  dont la spécialité est de cuisiner des jiaozi, raviolis à la vapeur typiques de la cuisine chinoise mais avec des foetus.
Et enfin, une petite dernière sélection…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X