Vin de Cilaos : il a fallu vendanger en ultra-urgence avant le cyclone

537

Olivier Cadarbacasse ne ménage pas sa peine depuis le début de la saison cyclonique. A peine remis de Batsirai, le voilà confronté à Emnati, le deuxième cyclone tropical intense qui s’est approché de la Réunion.

“Nous avons du faire en extrême urgence des vendanges pour protéger les raisins et espérer avoir une récolte, indique le producteur réunionnais, qui a pu compter sur l’aide précieuse des sommeliers en formation de la “Petite Ecole du Vin” , dont notamment les étudiants Cindel et Jordane.

Maintenant que l’essentiel des raisins a été sauvé, et alors que se profile une troisième tempête d’ici dimanche, Olivier Cadarbacasse a rempli son pressoir . Une nuit entière de travail… autour d’un “bœuf 3 Merveilles ek un verre de Ladi Lafé sec de mon propre crû” a t il annoncé sur son Facebook avec humour devant la masse de travail qui l’attendait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X