Le Brunch mensuel de l’hôtel Bellepierre se maintient à un beau niveau de qualité

1.4K
Notre reporter gastronomique Stéphanie Rousse est allée à son tour, tester le brunch du Bellepierre ce samedi 4 décembre 2021.
Le côté qualitatif des produits et le côté copieux, en tapant dans le bistronomique continue.
Côté buffet, j’ai adoré, indique Stéphanie. L’offre salée froide mise sur de la nouveauté: pancake au jambon de Serrano, au saumon fumé, wrap de crevettes, tarte au thon et poivron, croque-monsieur poulet et chorizo, …
Côté chaud, on dégustera du cari de camarons, du saumon, du magret au miel et gingembre,…
En dessert : tartelette pistache et framboise, brownie caramel,…
Un délicieux cocktail de fruit frais, jus de tangor ou thé glace à la citronnelle, boissons chaudes vous accompagneront agréablement.
Les traditionnels sont bien évidemment présents : viennoiseries, pancake, crêpes, pain et confiture péi, fruits frais, salades, charcuteries, fromages, omelette à la demande”
Conclusion : un sans-faute pour ce brunch proposé à 42 euros par personne tous les 1ers samedis du mois
Notre article du 6/11/2021 :
Un vent de nouveauté souffle actuellement sur l’hôtel le Bellepierre et à Gastronomic, on adore. Ca se rajeunit pour l’offre, ça devient plus terroir, le tout sous l’impulsion d’une nouvelle direction à la restauration , Julie Petit qui supervise la salle , et le chef, Pascal Archambault qui a 109 idées à la minute !
Le restaurant de l’hôtel accueille désormais les tendances “after-work” et “brunch”. Le premier brunch a été proposé le samedi 6 novembre 2021 dès 11H.  Et toute l’équipe, avec le sourire, était au taquet pour vous accueillir !!

Le brunch “autrement”

Alors des brunchs on en connaît, et notre préféré à Gastronomic, c’était celui du Diana Dea Lodge, talonné par celui (annuel) organisé par l’Iloha Village Hôtel de Saint Leu. Ces derniers faisaient l’effort de proposer de jolies choses, très cuisinées, qualitatives… et le chef du Bellepierre a analysé l’offre existante sur Saint Denis pour créer la sienne… foncièrement différente.
Et nous l’avons testée le 6 novembre 2021 avec ravissement.
Nous le décrirons comme : raffiné, généreux et complet.
Des viennoiseries au plateau de fromage, vins rouges excellents, confitures d’artisans, jus de tangor fraîchement pressé, trois plats chauds, des toasts, des pancakes, des plateaux de fruits géants, des tartes, un succulent et moelleux gâteau patate.
L’équipe s’est déchaînée pour réussir cette “première” qui se renouvellera début décembre 2021 (le premier samedi), le tout pour 42 euros.
Dans le détail, nous avons photographié le buffet. Tout était parfaitement exécuté !
Donc on commence par le sucré si vous le voulez bien…  ces tangors ont été pluchés (patiemment) par le barman, et fraîchement pressés , disponible à volonté… aucune amertume. Zero faute….
Les confitures & gelées sont signées de l’agricultrice Préma Patché, de Saint André, qui a été sacrée Meilleure Agricultrice 2021 de la Réunion. Elle était d’ailleurs présente sur le site pour expliquer que ses confitures sont faites avec moitié moins de sucres que celle du commerce, car les fruits sont choisis avec soin, au bon moment, de pleine maturité. La banane s’allie aux fruits de la passion, la tomate à la vanille, le pitaya se gélifie, l’ananas est coupé finement, tel un fruit rôti à déguster sur sa tartine au beurre salé….
Le vrai facteur différentiel d’avec les autres brunchs, c’est qu’il y a du raffinement à tous les étages. Dans la présentation, la chef de la restauration, Julie Petit,  est allé chiner exprès des plats mettant en valeur les toasts du chef, jambon, saumon, cakes salés…
On a aussi un dressage magnifique des charcuteries et des fromages, avec des topping proposés, comme les noix, les fruits secs…
Sachez que vous pourrez vous délecter d’une salade de riz , de wraps à la niçoise, de concombres à la crème, de croissants fourrés “maison”, de quiches… d’un croque monsieur ultra généreux au poulet cuisiné à la béchamel et fromage…  ou encore d’oeufs mimosas revisités à … l’avocat !
Côté plats chauds : tradition ôté
Vous avez des patates douces entières rôties à manger à la main !
Le chef Pascal Archambaud a tenu aussi à proposer le zourit en civet. “Depuis mon arrivée à la Réunion, le calamar, le zourite, j’en raffole , c’est tendre, c’est goûteux, j’y ai mis un vin rouge très rond, vous m’en direz des nouvelles”. Gastronomic a testé et validermier, cuit avec sa peau, sauce champignons, un poil sucré, facteur différentiel….
Les rougails n’étaient pas loin…
Nous découvrons aussi , dans des effluves délicieuses : un poulet fermier, cuit avec sa peau, dans une sauce sucrée aux champignons… ainsi que des joues de légines confites, façon asiatique.
“Notre brunch va encore être amélioré” promet le chef Archambault
Pascal Archambault, supervise, avec son chef second, Jean Michel,  la restauration d’une main de maître dans l’établissement.
“Nous accueillerons les clients dès 11H jusqu’à 14H. Nous allons prendre en compte les remontées des clients pour cette première, pour améliorer encore notre offre et permettre à ce brunch de devenir une référence”

Côté pratique : 

1er samedi du mois
A L’hôtel Bellepierre
On réserve au 0262 51 51 51
Tarif : 42 euros, avec une réduction pour les enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X