Le livre de l’animatrice de l’émission “C’est meilleur quand c’est bon” est paru

371

Emmanuelle Jary était venue l’année dernière à la Réunion. Et le saviez vous ? Elle a sorti un livre  !

C’est meilleur quand c’est bon est un programme court qui existe depuis 4 ans, disponible sur YouTube,
Facebook, Instagram et le site dédié. Dans les vidéos, Emmanuelle Jary et Mathieu Pansard visitent des restaurants en France et nous partagent leurs coups de cœur et leur goût pour les bonnes tables.
C’est meilleur quand c’est bon en quelques chiffres en 2020 :
150 millions de minutes vues
38 millions de personnes ont vu au moins une vidéo
Le programme est suivi dans 70 pays et se décline en 2 formats : des balades en France avec visites de restaurants et des recettes à la maison
Emmanuelle Jary était venue à la Réunion dernièrement, elle avait écumé marché et restaurants pour présenter ses choix aux télespectateurs.
Interview
Vous filmez des bistrots, des auberges, des buvettes et parfois des restaurants gastronomiques, quel est le point commun ?
« Des gens passionnés et engagés pour qui le bon va de soi.
Cuisiner avec des bons produits dans chaque catégorie de cuisine c’est la règle et ensuite c’est mieux s’il y a de l’humour et de la joie de vivre. »
Vos vidéos ont-elles un impact sur la fréquentation des restaurants ?
« Oui énormément, d’après les retours des restaurateurs.
Pour certains c’est un chiffre d’affaire qui a doublé. Mais ce dont on s’est rendu compte, c’est de l’immense impact des vidéos sur les internautes également. Une mère de famille m’a écrit
qu’elle n’emmenait plus ses enfants dans un fastfood pour les récompenser. Un restaurateur m’a dit avoir changé de formule de restauration suite aux vidéos en proposant des produits de
meilleure qualité. Une femme anorexique m’a dit avoir retrouvé le plaisir de manger, un jeune homme s’est lancé dans des études d’hôtellerie… Pour nous, c’est incroyable ! »
Comment est venue l’idée de ce titre : C’est meilleur quand c’est bon ?
« Il exprime une évidence : il vaut mieux manger des produits bons que pas bons. Je réfléchissais à comment le dire et la phrase est arrivée dans mon esprit. Elle a un côté absurde, décalé, pas sérieux, qui me va. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X