2 gardes à vue après le polémique dîner clandestin de luxe au Palais Vivienne

134

Après le reportage de M6 sur le dîner clandestin luxueux du Palais Vivienne, la justice s’est saisie de ces révélations pour placer deux personnes en garde à vue. Le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, ainsi que le chef à qui il avait fait appel, Christophe Leroy.

Le reportage faisait notamment état d’un dîner au Palais Vivienne, dans le IIe arrondissement de la capitale, “autour d’un menu caviar et champagne” au prix de “220 euros par personne” concocté par le cuisinier Christophe Leroy.

Le premier affirmait avoir «dîné dans la semaine dans deux-trois restaurants clandestins» où il aurait croisé «des ministres». Il est depuis revenu sur ses propos, en expliquant avoir voulu faire de «l’humour».

Vendredi, leur garde à vue a été levée en fin de journée. «A ce stade des investigations, aucun élément ne permet de mettre au jour la participation d’un membre du gouvernement aux repas» faisant l’objet d’une enquête, a indiqué le parquet . Le président de la république Emmanuel Macron, a rappelé en Conseil des ministres que “tous ceux qui ont des responsabilités devaient être exemplaires” dans le respect des mesures de lutte contre la Covid-19, et prévenu qu’il n’y aurait “aucune complaisance” à leur égard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
X