La gérante du Factory de St Pierre condamnée pour “travail au noir”

295

La patronne du restaurant bar -restaurant Le Factory, sur le front de mer de Saint Pierre, était hier, à la barre du tribunal. Elle a embauché un barman, fraîchement débarqué de métropole en 2016. L’homme très motivé, commence dès le lendemain sans ménager sa peine, sauf qu’il ne se verra pas délivrer de contrat de travail. Recevant son salaire, confortable reconnaît il devant le juge hier, il travaille tous les jours, content et heureux jusqu’au jour où survient un accident :  il s’est coupé la main sur son lieu de travail.

C’est là que les problèmes commencent.

Il se rend compte qu’il n’a jamais été déclaré, qu’il n’a aucune complémentaire santé. Il en parle à son patronne,  le ton monte.

Hier au tribunal, ce fut un “dialogue de sourds” selon le juge. Car pour la  patronne, cet homme là, qui l’accuse, ” n’a jamais travaillé pour elle”. Le juge n’a écouté aucun de ses arguments, estimant que la mauvaise foi régnait en maître, et a tranché   : le tribunal a condamné la patronne à 3 000 euros d’amende et sa société à une amende de 10 000 euros avec sursis + versement de 500 euros à l’ancien employé pour préjudice moral, et à la prise en charge de tous ses frais d’avocat, soit 1000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Gastronomic © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close
Gastronomic
X